Rechercher
  • bardebeauchamp95

PV AG BARDE 10 Octobre 2020


BARDE

Assemblée Générale du 10 octobre 2020

Satisfaction de pouvoir enfin rencontrer les adhérents et les partenaires dans cette situation mondiale si particulière (COVID 19) tout en sachant qu'il n'est pas facile de réunir les adhérents et de faire fonctionner une association.

L'A. G. d'aujourd'hui s'organisera en deux parties principales :

Dans un premier temps, la présentation du rapport moral et financier avec l'approbation des comptes, l'élection des membres du bureau et la fixation du montant de l'adhésion (45 mn), par les membres de l'association

Puis, dans un deuxième temps, seront présentés et débattus les perspectives de travail (1h15) avec l'ensemble des présents, les partenaires comme Val d'Oise Environnement et l'association des Bergères et les futurs adhérents qui nous ont sollicités.

Rapport Moral :

Comme cela est mentionné dans les statuts de l'association, statuts que vous trouvez au dos du bulletin d'adhésion :

BARDE œuvre au maintien de la qualité de vie au sein de la commune de Beauchamp ainsi qu'à la promotion et à la défense de cet environnement de manière à préserver la convivialité existante entre les personnes qui y résident et/ou qui y travaillent.

En résumé, elle agit pour la protection de l'urbanisme et la protection de l'environnement.

Nous sommes une association de personnes bénévoles parmi lesquelles se trouvent des experts qui agissons depuis la création de l'association en 2016, date de l'adoption du premier PLU par le Conseil Municipal de l'époque. BARDE fonctionne avec un bureau composé de trois personnes : un président, un trésorier et un secrétaire. Au fil de l'ouverture des dossiers, un Conseil d'Administration se monte naturellement avec les membres les plus directement impliqués.

L’association est apolitique.

Nos activités nous conduisent à rencontrer des partenaires privés (entreprises, cabinets d'avocats, entrepreneurs, …), associatifs (VOE, sportifs, ...) et les pouvoirs publics (équipes municipales, préfet, ...).

Dans la présentation des dossiers sur lesquels nous avons travaillé, nous avons choisi les plus marquants de ces deux dernières années :

Réécriture du Plan Local d'Urbanisme :

Cette réécriture est la résultante d'une grosse erreur d'appréciation de l'équipe municipale précédente en 2016. Cette situation, à l'époque, à créé une « levée de boucliers » contre un projet particulièrement permissif pour les promoteurs qui se sont engouffrés dans la brèche. Des élections anticipées ont conduit une nouvelle équipe à modifier en profondeur ce P. L. U.

Le 19 juin 2018 nous avons rencontré la nouvelle équipe municipale pour lui présenter 17 points d'action à mener pour la protection de l'urbanisme et de l'environnement.

Courant 2019, BARDE a participé à l'ensemble des ateliers (trois matinées) et la présentation magistrale à la salle des fêtes organisés par la mairie pour aboutir à un P. L. U. mieux adapté aux attentes des Beauchampois mais qui pose quelques questions.

Au moment de l'Enquête Publique, fin 2019, BARDE a formulé un certain nombre de remarques et réclamations adressées au préfet par l'intermédiaire du Commissaire Enquêteur. (Consulter la fiche sur le site de BARDE)

Le 4 novembre 2019, juste avant la clôture de la rédaction finale du PLU, nous avons rencontré l'équipe municipale pour lui faire part de nos réclamations :

– Avenir de l'îlot SEMARD – JOFFRE – Chaussées Jules César, classé en zone Ua,

– Continuum urbain sur l'avenue du général Leclerc (zone Ua),

– Quelles sont les capacités de la ville à contrôler les activités des aménageurs ?

– Quels sont les projets pour protéger le site des 3 M et du Bois de Boissy ?

Le compte rendu de ce rendez-vous est disponible sur le site de BARDE. Il faut reconnaître que l'équipe municipale n'approuve pas tous les éléments de ce compte rendu mais n'a rien produit en contradiction.

Le nouveau PLU a été adopté lors du Conseil Municipal du 6 février 2020.

La volonté de l'Etat de densifier les villes et de favoriser la mixité sociale conduit une grande partie de la population de Beauchamp et à BARDE à s'interroger sur les mesures à prendre pour les villes quand elles découvrent l'ampleur et le nombre de projets qui se profilent. Ces projets vont souvent à l'encontre de la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de la biodiversité. Des dizaines d'arbres centenaires disparaissent aujourd'hui dans la ville et ce n'est pas fini. Les « cœurs d'îlots verts » qui ont été inscrits au nouveau PLU et que nous avons obtenus à force de travail sont menacés.

Le 25 février 2020, un courrier officiel est adressé au maire pour lui signifier notre regret de constater que nos revendications faites dans l'enquête publique n'aient pas été suffisamment prises en compte.

Etude du P. L. U. par un cabinet d'avocats :

Le 29 février 2020, lors d'une réunion des principaux membres de l'association, il a été décidé, à l’unanimité des présents, de confier une étude à un cabinet d'avocat pour évaluer la possibilité de s'opposer à ce PLU et s'il était en conformité. Le résultat de cette étude est disponible sur le site BARDE – BEAUCHAMP.

Rencontre de représentants de Val d'Oise Environnement (V.O.E.) :

Le 5 mars 2020, nous avons rencontré le président de l'association VOE pour savoir si son association pouvait nous aider ponctuellement notamment sur la réécriture du PLU.

Rencontre entre l'équipe municipale, les riverains de l'aménagement sur les terrains de l'ancien garage Peugeot.

Fin 2019, l'aménageur (ALILA) présentait son projet et les méthodes qu'il comptait employer pour les réaliser.

Plusieurs questions se sont posées : Dans le cadre de la réglementation, l'aménageur ne proposait d'atteindre que 6 cibles de la réglementation sur les constructions de Haute Qualité Environnementale (HQE) qui en comporte 12.

La sortie des véhicules du parking en ouvrage n'a pas été étudiée, la sortie des conteneurs à déchets sur la chaussée n'est pas conforme, le mode de chauffage et de l'isolation du bâtiment ne tient pas compte des normes en vigueur... Les problèmes d'acheminement des fournitures et matériaux pendant le chantier sont mal maîtrisés sur une avenue (Leclerc) au trafic dense.

Remerciements :

Je tiens à remercier tous ceux qui ont participé à la création de l'association et qui ont contribué à son fonctionnement dans un contexte politique défavorable.

Nous sommes des bénévoles qui souhaitons prendre sur une partie de notre temps libre pour faire en sorte que la vie dans notre ville ne subisse pas les contraintes venant de l'extérieur autant pour les humains que nous sommes que pour la vie animale et végétale.

Présentation du site BARDE – BEAUCHAMP

En Octobre 2019, le site https://www.barde-beauchamp-95.com/ prend vie afin de répondre à 3 enjeux

- Faire connaître l’association BARDE et ses missions sur un site pérenne. Les membres du bureau ont profité du lancement pour créer une vidéo de présentation représentant le parcours de nombreux Beauchampois mécontents de l’évolution de l’urbanisme.

- Recenser les projets en cours avec une carte de la ville. Cette carte montre à quel point la densification est active. Il manque certainement quelques divisions foncières et nous avons besoin de vos signalements pour la compléter.


- Communiquer sur l’actualité autour de l’écologie et l’urbanisme sur Beauchamp et ses alentours

Depuis 1 an, le site a été visité 3000 fois, ce qui représente environ 10 visites par jour, soit un véritable succès.

Renouvellement du bureau

Composition initiale : Alain WEGENER, président, Thierry COCHIN, trésorier et Jean François HERNULT, secrétaire

Deux membres sortants : Thierry COCHIN, trésorier et Jean François HERNULT secrétaire

Deux membres proposés pour leur remplacement : Christophe KWAN HU, secrétaire et Karine LEVREY – RONSAUT Trésorier

Vote(s) pour : 18

Vote(s) contre : 0

Adoption à l’unanimité.

Vote Rapport financier

Vote(s) pour : 18

Vote(s) contre : 0

Adopté à l’unanimité

Vote pour le montant de l’adhésion :

Vote(s) pour : 17

Vote(s) contre : 1

Adopté à la majorité

Val d’Oise Environnement suggère d’ajouter une procédure d’appels à dons pour faciliter les procédures juridiques.

Perspectives de travail

Place du marché :

Initié en octobre 2017 le promoteur PROMOGIM a profité d'un PLU permissif pour proposer l'achat de la pizzeria, la teinturerie et les deux pavillons individuels situés derrière pour construire un immeuble d'habitation de 58 logements dont 18 sociaux et 100 places de parking en sous-sol. La mairie s'est opposée dans un premier temps à ce projet mais sans succès.

Les voisins qui restent devraient subir, en plus de la durée du chantier et d'autres dommages collatéraux des fenêtres qui donneront dans leurs appartements, dans leurs jardins. Les espaces extérieurs des bâtiments donnent directement dans leurs jardins, séparés par un simple grillage.

L'avis favorable pour le P. C. a été affiché discrètement le 4 septembre (à 3m de hauteur), au-dessus de la teinturerie.

Meulière de la rue Pasteur :

Le projet a été initié en 2017, la mairie s'est opposée au projet dans un premier temps mais a perdu le procès. Le P. C. a été accordé par la mairie et a été affiché récemment. Il est prévu de construire des logements collectifs comprenant des logements sociaux.

Cette meulière de caractère borde la mairie. Sa surface habitable est considérable et elle comporte une piscine, une dépendance habitable et des arbres remarquables qui structurent le paysage.

Îlot SEMARD – JOFFRE – CESAR :

Suite à la modification du PLU par l'équipe municipale, un projet de construction de logements collectifs comprenant des logement sociaux est en projet car le nouveau PLU le permet.

Il s'agit de raser les arbres et toutes les belles propriétés qui bordent les avenues qui entourent l’îlot.

Aux dernières nouvelles, 6 propriétaires sur 7 ont signé une promesse d'accord à la vente.

Comme l’association l’a fait savoir à l’équipe municipale, c’est l’âme de Beauchamp qui est en jeux car dans ce secteur pavillonnaire, des arbres sont protégés et un « cœur d'îlot vert » a été déterminé dans le nouveau PLU.

Villa Pastorale sur la rue des Bergères

Une propriété remarquable est menacée de morcellement ; La Villa Pastorale. C’est une construction qui comporte une tourelle, une piscine, des arbres majeurs et un vaste jardin. Cette villa est à la vente dans son ensemble mais il est envisagé de la morceler en plusieurs propriétés. Ce projet contrarie les résidents voisins car le charme du secteur s’en trouverait changé. La minéralisation des terrains et l’abattage des arbres seraient également dommageables pour l’environnement pavillonnaire du quartier.

Les 3M

Ce vaste espace de 47,5 hectares a été classé espace CEVESO jusque dans les années 80 car il supportait la société américaine (3 M) qui utilisait des produits chimiques particulièrement toxiques. L’usine a d’ailleurs brûlé en 1969.

Le site est ceinturé par un espace boisé et des pavillons individuels sur Taverny et Beauchamp.

L’enquête publique a été menée cet été pendant les vacances d’été et en période de confinement.

Les travaux ont débuté avant la fin de l’enquête publique pour les voiries lourdes et la démolition des infrastructures de l’époque.

Le projet est financé par la société VECTURA pour la création d’une plateforme géante de logistique basée uniquement sur le transport routier. Il est prévu une rotation de 550 camions / jour et 1 200 véhicules légers. Il est évident qu’une partie du trafic routier traversera les quartiers d’habitation de Taverny et de Beauchamp. Initialement, la mairie nous avait mentionné que ce terrain serait transformé en cellule pour du tertiaire et des artisans.

En contrepartie des désagréments pour les habitants, VECTURA cède à la ville 4,7 hectares de terrain boisé, la pointe Barrachin, pour un euro symbolique et quelques places ( ? ) dans une crèche sur le terrain de l’entreprise.

Les riverains sont particulièrement inquiets sur les nuisances occasionnées. Ils signalent que des futs toxiques ont été enterrés ou déversés à l’époque.

Il semble que la mairie étudie la possibilité d’ouvrir le boisement à la population mais sans consulter les Beauchampois.

Présentation de VOE

Le collectif Val-d’Oise Environnement (VOE), loi 1901, s’est constitué en 1992 pour fédérer les associations de protection de l’environnement et de la qualité de vie dans le Val-d’Oise.

Son action s’étend, notamment, en matière :

– D’aménagement du territoire : occupation des sols, moyens de communication de toutes sortes, politique paysagère.

– De lutte pour la prévention et la réduction des pollutions et nuisances de toute nature.

– De protection de la nature, de la faune et de la flore.

L’association est agréée au titre de la protection de l’environnement et membre de FNE Ile-de-France.

BARDE souhaite être affilé à VOE de façon à profiter de l’expérience de cette association sur la protection de l’environnement en l’ile de France. Quant à VOE, cela lui permet de profiter d’une exposition locale sur Beauchamp.

Dans les dernières actualités, VOE est intervenu sur l’Ile de France et le Vexin

- Blocage du projet EuropaCity

- Suivi du dossier du Terminal 4 de Roissy CDG

- Intervention sur méthaniseur Attainville

- Intervention sur village de marque à Groslay

- Organisation d’un colloque autour de l’eau

- Organisation d’ateliers déchets

68 vues

CONTACTER BARDE - BEAUCHAMP ASSOCIATION DE RIVERAINS POUR LA DÉFENSE DE L'ENVIRONNEMENT

Merci ! Message envoyé.